Masturbation anale mature avec légumes


Démarre un dial coquin


Infos 📂 : | | | |

Cette habitude que Monique a à ramener toujours trop de légumes après qu’elle ait fait le marché. En plein après-midi de printemps, d’hiver ou d’été, cette femme mure, disons le, de 62 ans, se livre à des activités d’onanisme assez inavouable. En d’autres termes, madame aime se branler la chatte, le cul. Mais pas avec des godes achetés au Passage du Désir ou sur DorcelStore. Non, elle fait dans le bio et ce sont les légumes de forme phallique que la vieille peau se fourre dans l’oignon ( ah le jeu de mot ). Nous avons collecté les dernières photos de ces incartades. Une banane, une courgette, un concombre et … une poire Comice. Presque 5 fruits et légumes pour rester en bonne santé sexuelle. Ca part donc en masturbation anale intense. Sur le canapé de mauvais goût, recouvert d’une couverture motif guépard. La vieille branleuse porte sa plus belle lingerie blanche, comme si elle avait rendez-vous galant pour se faire péter le trou du cul. Mais c’est elle qui contrôle le rythme et la cadence.

Juste un moment plaisir pour cette vieille femme anal

Ca commence par la poire bizarrement, alors qu’on s’attendait à ce qu’elle monte doucement en puissance. Mais au cours de ce moment simple, de solitude sexuelle, de plaisir d’onanisme, notre vieille femme anal recherche avant tout une forme de défi à soi-même. En effet, si elle est capable d’avoir un premier orgasme avec la poire, le plaisir sera décuplé avec la courgette et le concombre. En effet, ce sont les légumes qui ressemblent le plus à des sexes masculins que la vieille peau réserve pour la fin.
La poire n’a qu’une fonction de dilatation anale intense. Ensuite, elle se retournera, se mettra à quatre pattes. Comme pour une levrette anal, pour une troussé en règles et c’est le concombre qui s’immiscera dans le fion.

On lit que le cul a de l’entrainement puisque, et comme on parle de végétaux et de légumes, on peut dire que madame a l’anus en chou-fleur. Ou de manière plus triviale qu’on lui a déjà mis en étoile de shériff, dans l’orifice bourgeonne de stries, d’excès de chair. Premier signe d’une possibilité de prolapse. Mais la mature est loin de ses préoccupations de challenge anal. Elle cherche simplement à jouir, en toute sérénité avec les fruits de son potager.

Amatrices de sodo: